Autour et à propos du sexisme et du genre : WC et tables à langer…

Sur son blog en date du 19 novembre 2013, Olivier Razemon a posté un article : “Dans les toilettes d’Orly, le panneau qui dérange”.

L’exemple signalétique pris à l’aéroport d’Orly montre, très simplement, comment des présupposés de genre se trouvent parfois liés à la relation que l’on a avec ses enfants, et comment d’autres pays (ici, Danemark, Allemagne, Espagne) n’en ont pas. Il montre surtout comment ces panneaux signalétiques banalisent un discours jusqu’à le rendre invisible, à moins, comme ici, de s’apercevoir de leur “étrangeté” par confrontation à d’autres. C’est là l’une des vertus du voyage. Ces exemples nous sont donc proposés comme “rediscursivisateurs” possibles d’un discours doxique éculé. Force est de constater que l’on est dans le cadre d’une mise en place de cadres sexistes dès la naissance.
Les photographies prises dans les différents aéroports parlent d’elles-mêmes.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Béatrice Fracchiolla (27 novembre 2013). Autour et à propos du sexisme et du genre : WC et tables à langer… Carnets de la violence verbale. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/v8ey


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.