L’agression, Konrad Lorenz, 1963

« [… ] chez tous les animaux le meurtre entre congénères n’est pas empêché par l’effacement d’une pulsion agressive originelle mais parce que sous la pression de la sélection naturelle, des mécanismes inhibiteurs localisés au sein du système nerveux central se sont constitués exactement de la même manière que des organes spécialisés. Je suis convaincu que nous pouvons tirer de l’observation du fonctionnement de ces mécanismes, et surtout de leurs insuffisances et de leurs dérèglements, un certain nombre d’informations intéressantes pour l’homme, qui est plus que tout autre être vivant menace de fratricide généralisé » (Konrad Lorenz, L’agression, 1963, cité par H. Frappat, p. 51 in La violence, Paris, Flammarion, 2000.

 

Parution du DVD « Violence verbale, fulgurances au quotidien »

Parution de Violence verbale, fulgurances au quotidien
Auteure : Claudine Moïse, sociolinguiste, professeure des universités
Réalisateur : Jean-Marc Balois, CRDP académie de Montpellier
Directrice de la publication : Eve Avigo, CRDP académie de Montpellier

Deux DVD de trois heures chacun. 

Carnets de la violence verbale

L’objet scientifique du carnet est d’apporter une contribution régulière pour comprendre, analyser, la violence verbale sous toutes ses formes et sous tous ses aspects. De réaliser une « veille » afin de relever des éléments de corpus ordinaire, médiatiques, institutionnels (relevés par les chercheurs), et d’apporter sur ces éléments un éclairage expliquant pourquoi et comment ils sont verbalement violents et font violence, de manière immédiate et explicite, ou implicite et symbolique. Les objectifs sont tant théoriques que pragmatiques.